week-end-41-leon-vynehall-henry-wu-ethyene
Évènements #Ce week-end à Lyon#house#leonvynehall#lesucre

Week-end 41 : Leon Vynehall, Henry Wu, Ethyène

Pour ce 41e week-end, Le toit reçoit la crème de la crème de la scène anglaise, représentée par Leon Vynehall et Henry Wu, deux des producteurs les plus exciting du moment.

► Leon Vynehall (Running Back / UK)

Producteur prodige de Brighton, Leon Vynehall a commis une arrivée fracassante sur la scène internationale en 2014 avec la sortie de son mini-LP Music for the Uninvited, dans lequel on trouve les tracks magiques que sont Inside The Deku Tree ou It’s just house (of Dupree), qui sample J-Dilla.

Incarnant le dynamisme d’une scène UK qui ne cesse jamais de se renouveler, Vynehall est l’auteur de nombreuses sorties de très haute facture sur les labels Aus Music, ManMakeMusic et 3024. L’année dernière, il participe à la compilation «Music For Autobahns 2» avec «Midnight on Rainbow Road », un track ambiant sans drums, parfait pour s’évader.

Début 2016, Leon Vynehall sort l’album Rojus sur Running Back, le label de Gerd Janson. Pensé comme le récit musical d’une nuit en club, Rojus est une nouvelle preuve de la créativité du britannique qui n’hésite pas, pour produire ses sons, à puiser son inspiration dans un documentaire sur National Geographic ou dans un livre lituanien.

► Henry Wu (Rhythm Section International / UK)

Le musicien du sud de Londres Kamaal Williams aka Henry Wu est considéré comme l’un des producteurs émergents les plus intéressants de Grande-Bretagne. Sa musique, résolument innovatrice, s’approprie les codes du funk, de la soul et du jazz pour mieux les retranscrire dans une écriture house orientée vers le dancefloor. Passé maître dans l’art de construire des ponts entre des genres a priori opposés, la diversité de Wu est décelable aussi bien dans ses compositions que dans ses dj sets, conservant toujours l’énergie spontannée caractéristique du live.

Après d’excellentes sorties sur les labels londoniens 22a et Rhythm Section International, Wu a tout récemment sorti un album avec son projet Yussef Kamaal dans lequel il s’associe avec Yussef Dayes. Dans cet excellent Black Focuss, la paire s’aventure sur les terres du jazz dans une démarche autodidactique, en lorgnant vers la jungle, la grime et la broken beat.

► Ethyène (Moonrise Hill Material / FR)

Les productions d’Ethyène reflètent une approche mûre et personnelle de la house, influencée par les sonorités Chicago, Detroit ou Manchester. Âgé de seulement 23 ans, le producteur est l’un des fondateurs de Moonrise Hill Material, label lyonnais dont les sorties successives en ont fait parler plus d’un.

≡ Infos pratiques :
Evénement interdit aux mineurs.
Carte de membre obligatoire.

≡ Service d’étage : rentrez avec Chauffeur-Privé avec le code LESUCRE

Le Sucre, 50 quai Rambaud, 69002 Lyon

Accès par les escaliers côté Saône
Ⓣ Tram T➊ : arrêt Hôtel de Région
Ⓑ Bus S➊ : arrêt La Sucrière
Ⓥ Velo’v : arrêt Confluence – Les Docks
Ⓥ Vaporetto : arrêt Confluence

≡ Accessibilité :
Le Sucre et sa terrasse en rooftop sont accessibles aux personnes en situation de handicap.

≡ Tarifs :
* 14 — 18 € (tarif web)