Lieux

L’Officine, le nouveau remède lyonnais

#baracocktail#lyon#nouveau
Cocktail Officine
officine lyon
cocktail officine
01
03

La nouvelle ne vous aura certainement pas échappé. Un nouveau bar à cocktails s’apprête à ouvrir dans les murs du Grand Hôtel Dieu : L’Officine. Chez Heure Bleue, petits curieux que nous sommes, on a voulu avoir un complément d’informations. Rendez-vous pris avec l’un des associés, Marc Bonneton, de l’Antiquaire.

Dans quelques semaines, le Grand Hôtel Dieu accueillera en son sein, L’Officine. Un bar à cocktails couplé avec le Grand Réfectoire avec à ses commandes le chef étoilé Marcel Ravin

2016 : L’Hôtel Dieu est en cours de rénovation et différentes entreprises sont sur le coup pour investir les lieux. Oui mais voilà, le prestige du bâtiment est à la hauteur de ses complications. Rappelons que c’est un bâtiment vieux de 900 ans, classé patrimoine historique et que par conséquent, on ne peut pas y faire tout ce qu’on veut. Le groupe Bocuse s’est d’ailleurs retiré de l’investissement. Oui mais Lyon regorge de jeunes gens ambitieux à qui le projet ne fait pas peur…

Le cours d’histoire étant terminé, revenons à ce qui nous intéresse vraiment. L’Officine, c’est d’abord une histoire de potes. Lorsque Mathieu Cochard et Thibault Salvat, déjà propriétaires du Hard Rock Café, décident de se lancer dans cette folle aventure, ils font appel à leur amis de quinze ans, Marc Bonneton, aux commandes lui, de l’Antiquaire, qu’on ne présente plus. L’idée était de ne pas effacer l’histoire du lieu, mais plutôt de s’en servir pour en écrire une nouvelle. S’il est évident qu’avec son nom, L’Officine reste en accord avec le passé médical du lieu, à Marc de nous rappeler qu’en italien l’officine (prononcez comme vous pouvez, mais avec les mains !) est un atelier. Lorsque l’on sait qu’entre autre chose, des herbes et des racines seront transformés sur place en sirop, on se dit que c’est plutôt bien trouvé pour un bar à cocktails ! Un bar à cocktails ? Et bien non !

 

“Ce n’est pas un bar un cocktail, c’est un bar ! On veut s’adresser au plus grand nombre. Que les gens passent un bon moment, qu’ils vivent un instant.”

Concrètement, on y trouvera une sélection de bières, de vins, de champagnes, de spiritueux et des cocktails, histoire de contenter tout le monde ! En charge de la carte on retrouve David Capdeville, un ancien apprenti de l’Antiquaire devenu aujourd’hui associé de l’Officine. Si l’on peut dores et déjà miser sur la qualité et sur l’importance du détail, que peut-on vraiment attendre de L’Officine ?

“ Plus qu’un bar lyonnais, on aimerait faire de l’Officine un repère international tout en gardant la signature Lyon. On veut quelque chose qui s’inscrit dans le temps, d’intemporel à la hauteur des matériaux des bâtiments, la pierre, le cuivre, le bois, des vraies choses qui ne sont pas éphémères.”

Pour cela l’équipe de L’Officine à sa recette : moderniser les cocktails classiques en incorporant des éléments de Lyon et des alentours comme la Vermouth de Chambéry, les fruits de la Drôme ou encore la praline. Le but étant d’incorporer les racines et le patrimoine lyonnais dans des cocktails signatures ou classiques. Le fameux je ne sais quoi qui fera la différence et saura plaire locaux et internationaux.  

L'Officine

Pour ceux qui connaissent bien l’Antiquaire, vous ne serez pas déçus, pour les autres, une belle découverte vous attend. Comptez 13 € en moyenne pour déguster un cocktail dans un lieu chargé d’histoire. 

Ouverture prévue mi novembre

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.