Musique

Playlist Heure Bleue #5

#decouvertes#heurebleue#pop#soul
playlist heure bleue

On te l’accorde, un froid pareil n’est pas propice à passer son temps dehors. Du coup, on te propose, comme chaque semaine, de quoi accompagner tes soirées, bien calé dans ton appart’, au chaud. Ambiance Soul & Pop pour ce 5ème numéro de ta Playlist Heure Bleue.

Retrouve ces titres en playlists sur Soundcloud et Spotify

Nuuxs – Snowflakes

Elle chante d’une voix délicatement suave, sur des productions entre ambient, trip-hop et soul. Elle sortait cette année son premier EP « The Cry ». Elle est française et a grandit à Londres. Elle est déjà accompagnée d’un des meilleurs producteurs britanniques – Jack Gosling – qui a notamment produit ce dernier titre. Elle est à suivre de très prêt. Elle s’appelle Nuuxs.

Zimmer – Lost Your Mind (feat. Fhin)

Là-aussi, 2 français. Le premier fait aujourd’hui figure d’artiste reconnu au sein de la fameuse équipe Roche Musique. Celui qui l’accompagne est une des révélations de cette année. Multi-instrumentaliste-producteur-chanteur, Fhin a frappé fort avec son premier EP « A Crack In The Eyes », sorti en mai chez Délicieuse Records. Pour ce premier extrait de son prochain EP « Ceremony », Zimmer vient frotter ses sonorités deep habituelles avec l’univers pop/trip-hop de Fhin. Le résultat ? Beau. 

Yellow Days – Gap In The Clouds

Une voix de dingue à la King Krule, un univers profond et authentique : on te présente Yellow Days. Un jeune anglais qui impressionne par sa manière de marier la soul de ces idoles avec des notes pop futuristes. Bluffant. 

Aaron Taylor – Just Gon’ Wait

Restons encore un peu dans cet univers jazzy avec ce chanteur-compositeur londonien. Une ligne de basse groovy à souhait, des notes de cuivres délicieuses et une voix de soulman pour couronner le tout. On te conseille vivement son EP « Better Days » dont est tiré cet excellent titre.

The Lagoons – California

Ce duo tout droit venu du Texas sortait son premier EP « Hypocrisy » l’année dernière. En 2016, les compères nous ont livré seulement 2 titres, dont celui-ci. Oui, on est en droit d’en réclamer plus quand c’est aussi bon ! Dans la lignée d’un Flight Facilities ou d’un Fleetwood Mac, « California » nous emporte tranquillement par le groove tamisé de son beat et la douceur de ses vocaux.