Musique

Comment résister au premier EP d’Amber Mark ?

#333am#ambermark#ep
Amber Mark premier EP 3:33am

Paru il y a seulement une quinzaine de jours, l’EP 3:33am d’Amber Mark ne semble laisser personne indifférent ! C’est frais et puissant à la fois… on a également succombé.

Encore anonyme il y a à peine un an, la chanteuse de 23 ans a su jouer de ses atouts pour nous servir un EP très remarqué. Notamment une voix grave, plutôt singulière et qui en impose (grave). Ajoutez-y des sonorités exotiques et il n’y a plus qu’à savourer.

L’EP se veut enjoué sans pour autant oublier l’une des raisons de son écriture, le décès de la mère d’Amber Mark. Composé pour l’accompagner dans son deuil (d’où cette intensité), la jeune femme a su transformer cette rude épreuve en une incroyable énergie et en un optimisme communicatif !

Passant son enfance aux quatre coins du globe (États-Unis, Inde, Allemagne…) et par conséquent imprégnée de cultures diverses, Amber Mark nous livre 7 titres aux identités fortes. Regret et Mansoon (où apparaît la voix de sa mère), nous promettent de belles ballades – S P A C E quant à lui est plus profond, à l’inverse de l’onirique Journey to the Unknown, relaxant à souhait – sans bien évidemment oublier les très frais et entraînant, Can You Hear MeWay Back et Lose My Cool.

Un EP parfait pour accompagner vos après-midi ensoleillés :