Musique

Alligatorz : Greem de C2C s’associe avec Mighty Mezz de Caravan Palace

#alligatorz#c2c#caravanpalace#greem#mightymezz#nouveaute
alligatorz

Qu’est-ce que ça donne quand on prend du beat-making et qu’on le mélange à de l’électro-jazz ? Ça fait des Alligatorz. C’est comme ça qu’ont décidé de nommer le fruit de leur collaboration, Greem de C2C et Mighty Mezz de Caravan Palace. On découvre ensemble cet alliage détonant !

Heure Bleue a la chance d’être dans les premiers sur ce dossier tout chaud ! C’est pas tous les jours que deux membres de groupes français aussi connus se rapprochent, on est vraiment excité de vous le présenter. A la base les deux potes ont décidé de lancer le projet après un trip à Rio de Janeiro où ils ont vraiment appris à apprécier les sons jazz, bossa ou encore funk qui sont très joués au Brésil. Vu leur passion musicale innée, c’est donc tout naturellement qu’ils en sont venus à se dire que ces styles vintages pourraient devenir bien punchy si on les associait avec la puissance de la bass music.

Pour le moment, on a que 2 tracks pour se faire une idée. Ils ont lâché un premier remix de Manie Gang appelé « Retrobanana » qui donne le ton sur ce qu’on peut attendre. D’entrée de jeu un sample bien craquant de Jazz, Swing ; ok on a le côté Caravan Palace direct. Il faut attendre la minute écoulée pour avoir la touche électronique C2C qui débarque et qui se marie étrangement bien !  On vous laisse écouter ce que ça donne :

 

 

La deuxième c’est une vraie production originale. Un riff de guitare brésilien qui se mixe avec un beat bien marqué, et puis un petit drop pour amener un son dynamique qu’ils qualifient eux-même de Tropical Bass. Au final, on ne sait pas si on écoute ça dans un club privé jazzy ou en festival. Ce qu’on sait, est que le contrat est rempli : Greem et Mighty Mezz veulent faire danser les gens ; clairement la belle Carolina risque de faire bouger un paquet monde, parce que l’ensemble est réussi.

C’est une collaboration toute neuve qui va encore nous surprendre c’est certain. On sent bien qu’ils en ont sous la pédale avec de tels univers musicaux, on a hâte de voir dans quel sens les prochaines productions vont aller et surtout quel style va commencer à s’affirmer comme marque de fabrique des petits alligators.

Ils sortiront un EP très bientôt en décembre, et se produiront en concert en Amérique du sud, racines du projet, en février 2017. Pour le moment rien de prévu chez nous, le live c’est pour le printemps minimum ! En tout cas, on ne manquera pas de vous informer sur la suite de cette collab’ prometteuse !