Lieux

Ce soir là, au Soda Bar

#cesoirla#cocktail#sodabar
soda bar, lyon ,ce soir la, cocktail, bartender
cocktails soda bar
soda bar, lyon ,ce soir la, cocktail
soda bar, lyon ,ce soir la, cocktail
01
04
Hélène Vignon

Ce soir là, je ne m’attendais pas à voyager. Pas besoin de valise, juste de choisir sa destination en naviguant sur la carte des cocktails du Soda Bar. Je suis assise, dans ce bar à cocktail à la lumière tamisée, chaleureuse et sobre. Les chaises sont occupées, les gens discutent en groupe et moi, je m’apprête à décider quelle boisson je vais choisir. Cet endroit très intime amène une certaine proximité entre les clients et est parfait pour une soirée à deux, ou entre amis vers les grandes tables.

cocktails soda bar

Soda Bar

Lyon 1Bar à cocktail

Je me décide, j’ouvre la carte – back to the 1920’s :
Me voilà transportée en 1920, avec un fond de musique jazz et la prohibition qui rend la consommation d’alcool normalement interdite, un secret que l’on va donc partager au Soda Bar. Comme moi, la clientèle est ici pour savourer l’interdit, les gens se parlent doucement et les serveurs, vêtus de leur tee-shirt blanc et leurs bretelles rouges, secouent les shakers d’une manière élégante. Quitte à casser les règles, je me lance, et je choisis de commencer la soirée avec un cocktail qui connaît ses limites (pas plus de 2 par personnes) : le Zombie.

Après une talentueuse démonstration du barman, je découvre le cocktail tant attendu en croisant deux trois regards envieux à mon égard. Le petit sucre imbibé d’absinthe est encore en flamme, ce qui ajoute une touche de spectacle à ce moment péché. Le Zombie, un mix de rhums, d’agrumes et de sirops exotiques. Un voyage dans le passé, je sens l’alcool monter et me plonger dans l’ambiance soul du moment.

La prohibition n’est plus d’actualité et faire des cocktails s’est transformé en un réel savoir-faire

Un moment plus tard, remise de mes émotions, je décide de tourner la page de la carte et de choisir un autre cocktailback to the 1990’s :
L’ambiance est différente, je suis toujours dans le même bar à cocktail, mais le style est d’époque : un son hip hop, les rues de New York s’étalent devant moi. La prohibition n’est plus d’actualité et faire des cocktails s’est transformé en un réel savoir-faire. Les serveurs ? des artistes ! On oublie que l’on vient ici pour boire, on vient ici pour découvrir la culture et l’art ! Pourtant la même envie me ronge, savourer un nouveau breuvage et voyager encore et encore. Histoire de me la péter un peu, je commande un « Porn star 2.0 ».

Le spectacle est de taille et bien qu’il n’y ai pas de petite flamme à ce cocktail, le shooter qu’il l’accompagne m’a fortement intriguée. Les directives sont les suivantes : « buvez le shooter de champagne avant, puis déguster le cocktail ensuite ».  Un spectacle, une plaisanterie, qui affole mes papilles ainsi que mes yeux, surtout quand je découvre le fruit de la passion qui flotte au milieu de mon cocktail. Un délice, un nouveau voyage à travers un petit bar lyonnais qui a su m’emporter plus loin que jamais. 

soda bar, lyon ,ce soir la, cocktail

Pas besoin de monter dans la DeLorean de Marty, il suffit d’aller au Soda Bar pour voyager. Bien sûr, d’autres cocktails sont à découvrir, notamment la page de créations maison, avec de belles surprises à l’intérieur. Oh, et surveillez leur programmation, vous pourriez tomber sur un soir de chance, avec un DJ.