Lieux

Ce soir là, à la Maison Mère

#cesoirla#cocktail#lamaisonm
Maison mère bar Lyon
La maison mère, ce soir à, heure bleue, cocktail
01
02
Hélène Vignon

Nous sommes le 22 juillet 2016. Toute la ville lyonnaise est désertée… Toute ? Non ! Un groupe d’irréductibles boute-en-train lyonnais résiste encore et toujours pour proposer des soirées. Et la vie n’est finalement pas facile pour ceux qui sont partis, jalousant ceux qui peuvent profiter des terrasses et des soirées proposées par la Maison Mère.

La maison mère, ce soir à, heure bleue, cocktail

La Maison Mère

Lyon 1Bar, Club

D’ailleurs, ce soir là, c’est une soirée particulièrement tropicool qui s’annonce… Pressée de venir découvrir ce que nous a réservé la Maison Mère, je viens assez tôt et j’ai la chance de découvrir les lieux sous un autre jour. Je vérifie le calendrier, non ce n’est pas mon anniversaire, et pourtant le décor est digne d’une gigantesque birthday party version été. Les irréductibles de la Maison M. n’ont pas fait les choses à moitié ! Des chapeaux Havana Club ornent les murs, il y a des bouées géantes (je viens d’ajouter le flamant rose géant à ma wish list) et mêmes les lumières sont recouvertes de feuilles de bananier. Bref, ce samedi soir là me donne comme un air de vacances.

Paire de lunettes de soleil sur la tête, je me retrouve en train de les pimper avec des bouts d’ananas

Après un accueil plus que chaleureux, je commande non pas une cervoise, mais bel et bien un mojito (en plus, ils sont à 8€ ce soir) et je décide donc d’aller siroter mon verre entre les griffes du tigre et des peaux de mouton. L’ambiance commence à monter et je partage ma boisson avec le dragon de la salle, histoire que lui aussi se chauffe pour la nuit. Cette salle est mon coup de coeur de la Maison Mère, comme celui de beaucoup de personnes, j’imagine. 

Ce soir là, Maison Mère, cocktail, Lyon, Tropicool, Heure Bleue

Le temps passe et les verres aussi. Je profite de la terrasse en me laissant bercer par la légère brise digne des soirées d’été. « C’est calme, beaucoup trop calme » à peine parlé pensé, que je vois la foule arriver vers l’entrée des lieux. Je me précipite donc pour aller profiter des animations de la soirée. Paire de lunettes de soleil sur la tête, je me retrouve en train de les pimper avec des bouts d’ananas et de pastèques en papier et de faire la queue pour la fameuse cabine photo. Ananas à la main, sourire aux lèvres et me voilà partie pour un crazy shooting que je découvrirai dans mes mails le lendemain. 

Ce soir là, Maison Mère, cocktail, Lyon, Tropicool, Heure Bleue

Le temps de faire mumuse, je n’ai même pas remarqué que la salle était désormais pleine et que tout le monde dansait. Le Dj Terror Mike a le don de savoir faire bouger les gens ! Plein été, pleine chaleur, tout le monde s’en moque et continue de bouger sur du hip-hop. Les mojitos et autres cocktails en tout genre défilent et une chose est sûre, tout le monde à l’air d’apprécier sa soirée. 

Heureux, les gens comparent leurs déguisements dans le fumoir, échangent un bout d’ananas contre un bout de pastèque, et certains se cachent même derrière des masques. Ce soir là, il y a eu beaucoup de fou rires, de blagues sur des ananas roses, de gens qui faisaient tomber leurs lunettes, mais surtout, beaucoup de joie et une ambiance décontractée.