Musique

You’re So French! #2

#electro#youresofrench#pop

Comme promis, ta playlist 100% french touch revient pour un deuxième numéro ! Après une première sélection intégralement chantée en français, on passe en mode langue de Shakespeare. 10 artistes, émergents pour la plupart mais tous originaires de l’hexagone, ayant fait le choix de l’anglais pour les voix. Du talent, encore du talent à (re)découvrir via Soundcloud ci-dessous mais aussi sur Spotify ici !


On commence avec un extrait du dernier album « Navettes » d’un duo parisien méconnu et c’est bien dommage… BR&CP (aka Baron Rétif et Concepción Perez) n’en sont pas à leur coup d’essai – déjà quelques projets au compteur dont « L’indien » en 2014 – mais restent toujours assez discrets. Et pourtant, la musique des deux producteurs vaut vraiment le détour par ses influences multiples : pop, hip-hop, house, funk… Tout y passe, à l’image de ce titre inclassable « The Crave » en feat. avec Napoleon Maddox.

Derrière, c’est un gros coup de coeur. Her, duo rennais très prometteur, était de passage à Lyon récemment et Heure Bleue te les avait présentés à cette occasion. Leur univers pop-soul sensuel est un délice pour les oreilles. « Five Minutes », titre entêtant extrait de l’excellente « Her Tape #1 » en est la preuve. Attention, on n’a pas fini d’entendre parler de Her.

« Close to you » de Glasses fait également office de plaisir auditif. Heure Bleue te le précisait récemment : Glasses est le projet solo de Grégoire, moitié de Saje, duo signé chez Roche Musique. Un morceau aérien qui mélange douceur pop et profondeur bass music. Tout comme son groupe Saje – on t’a mis un morceau dans la foulée – et sa moitié Duñe, il faudra suivre de prêt Glasses

La suite reste marquée électro-pop avec Employee of The Year et leur morceau « Woman Army ». Pas besoin de s’étendre, Heure Bleue t’a déjà tout dit sur les deux compères lors de la sortie du titre. On ne pouvait néanmoins pas se passer de celui-ci dans cette playlist. Pour info, on t’a mis la version remixée par Dim Sum – un autre duo français – sur notre sélection Spotify.

On enchaîne avec 2 révélations de ces derniers mois. D’abord Simon Henner, alias French 79, son premier projet solo, avec lequel il passe du pop-rock de son groupe Nasser à l’électro-pop façon french touch. Après un premier EP « Debut », le marseillais marque les esprits avec ce morceau « Lovin Feeling » dont voici le clip. On en redemande !


Agar Agar maintenant. Clara au chant et Armand à la production, le duo sort aujourd’hui « Cardan » (chez Cracki Records s’il vous plaît), leur tout premier projet après nous avoir fait danser tout l’été sur le tubesque « Prettiest Virgin ». Formé aux Beaux-Arts de Cergy, Agar Agar fait une entrée fracassante sur la nouvelle scène française avec un EP qui marque. Acid-disco sur les bords, synthés lunaires électrisants et voix suave envoûtante : le duo replonge dans des sonorités électro-pop des années 90. Kavinsky aurait-il trouvé ses successeurs ?

On poursuit avec 2 fiers représentants de la scène électro-funk. D’un côté, le pionnier, qu’il serait honteux de présenter tant sa réputation n’est plus à faire. Breakbot, alias Thibaud Berland et désormais inséparable du chanteur Irfane, sortait en début d’année sur Ed Banger Records son 2ème album « Still Waters ». Un projet où le DJ-producteur expérimente les genres comme sur « Man without Shadow » où son groove funky de toujours laisse place à un mélange puissant et aérien de hip-hop, Rn’b et pop. Il est fort ce Breakbot et il n’a pas fini de nous surprendre.

De l’autre côté, Dabeullle plus rétro des producteurs de sa génération. Dans le style déjà avec son combo « moustache-chemises à fleurs-lunettes fumées » et dans sa façon de manier avec brio le synthé et la talk-box. Un vraie patte à découvrir sur ce dernier titre « DX 7 » en feat. avec la chanteuse Holybrune. Tu kiffes ? Va vite écouter son EP « Fonk Delight ».

On termine également sur une note funky mais cette fois tout en chill. On ne te présente pas le Monsieur car on l’a déjà fait et surtout car Jean Tonique nous gratifie de sa musique depuis pas mal d’années. Eternel insatisfait, Jean va jusqu’à se remixer lui-même comme sur cette dernière version tout en groove subtile de « Guest ».

À la semaine prochaine !